Radio Rôliste hors-série : Interview de Coralie

Mi-avril je me trouvais dans la région lyonnaise à l’événement organisé par Black Book pour ses dix ans, et j’ai rencontré par hasard Coralie qui prépare une thèse de littérature comparée sur le jeu de rôles. Et j’ai ramené une petite interview.

Quelques ouvrages de narratologie :

  • ARISTOTE, Poétique, coll. « Classique », Le Livre de Poche, Paris, 1998, 216 pages.
  • BARONI (Raphaël), La Tension narrative, suspense, curiosité et surprise, coll. « Poétique », Éditions du Seuil, Paris, 2007, 436 pages.
  • BRÉMONT (Claude), La Logique du récit, coll. « Poétique », Éditions du Seuil, Paris, 1973, 349 pages.
  • CAMPBELL (Joseph), Le Héros aux mille et un visages, Oxus, Escalquens, 2010, 416 pages.
  • ECO (Umberto), Lector in fabula, traduit de l’italien par Myriem Bouzaher, coll. « Biblio Essais », Le Livre de Poche, Paris, 1979, 314 pages.
  • GENETTE (Gérard), Figures III, coll. « Poétique », Éditions du Seuil, Paris, 1972, 285 pages.
  • GREIMAS (Algirdas Julien), Sémantique structurale. Recherche de méthode, coll. Langue et Langage, Larousse, Paris, 1966, 264 pages.
  • PROPP (Vladimir). Morphologie du Conte, coll. « Poétique », Éditions du Seuil, Points, Paris, 254 pages.

Liens de l’émission :

Play

14 réflexions au sujet de « Radio Rôliste hors-série : Interview de Coralie »

  1. Shiryu

    Très intéressant, bon courage à Coralie.
    Je confirme que le jdr est attendu dans d’autres milieux. Et ça ne lui ferait pas de mal pour plusieurs raisons :
    – s’ouvrir un peu à d’autres publics et à d’autres approches
    – entrer dans des milieux qui ont des moyens financiers à la hauteur de leur projet
    La ludothèque de chez moi essaie de s’ouvrir au jdr. Pour son festival annuel, les animateurs seront hébergés à l’hotel (on ne voit pas ça en conv), il y a un dédommagement des frais de déplacement, de repas. Et l’autorité régionale jeunesse et loisirs envisage fortement d’introduire le jdr dans la ludo, ce qui veut dire achat de jeu et animateur.
    La professionnalisation du jdr ne signifie pas forcément de se faire manger par de grosses majors (romaric si tu passes par là).

    Répondre
  2. Pernic N

    C’était très intéressant! Bravo à cette Coralie. Elle m’a rendu curieux sur sa thèse, très envie de voir ce que son travail va donner.

    Je ne partage pas l’optimisme de certain sur l’ouverture du JdR. Je reste très méfiant envers les « Médias trad » notamment. Et jusqu’à présent, aucun d’entre eux ne m’a prouvé que j’avais tort de les redouter (clichés, amalgame, sensationnalisme, et cætera).

    Mais en tout cas, les propos de cette Coralie sont passionnants. Cela donne envie de lire sa thèse.

    Répondre
  3. Coralie

    Merci beaucoup à toutes et à tous pour ces retours ! :)
    J’espère que ce travail sera à la hauteur de vos espérances.
    Je veux bien savoir ce qu’est le media trad aussi ^^

    Répondre
  4. Pernic N

    Cet objet satanique qu’on appelle « la télé » par exemple… tu sais ces gars charmants qui pour parler de notre loisir, se croient toujours obligés de faire des « sujets jumelés » avec le GN… parce que des gusses en costume qui se tapent dessus avec des armes en mousses, ça fait plus « visuel »… « ça passe mieux » à l’écran… toujours dans le soucis de bien informer les masses bien entendu…

    Ceux qui vendent des « reportages anxiogènes » à longueur de journée (malbouffe, enquête de police et tutti quanti)… ça y est? Tu vois mieux ce que j’entends par « Média trad » maintenant?

    :P

    Répondre
  5. Yot

    Interview agréable, même si on apprend pas grand chose. Par contre je ne comprends pas pourquoi vous attendez un coming-out du jdr. Comme si on avait eu honte de faire des jdrs et que maintenant ça y est le moment était enfin venu de dire à la face du monde  » je fais du jdr et je l’assume et c’est bien ».
    Il y a un désir de reconnaissance de certains rôlistes qui contredit la forme même du medium. En clair en quoi on a besoin d’être reconnus quand on joue autour d’une table avec ses potes ? On va jouer mieux si la terre entière est au courant ? On jouera mieux si le petit Kevin sait que le jdr existe ? Enfin, passionné autant que vous, j’ai du mal avec cette obstination masochiste de reconnaissance. Je me dis que finalement il y a pas mal de parents qui ont fait plus de dégâts que Mireille Dumas. Voilà ce qu’ils auraient dû nous dire :
    « Oui mon fils tu fais des jdrs et c’est bien, tu écris des jdrs et c’est bien, le jdr c’est bien et c’est même sexy. Tu fais des jdrs, je t’aime mon fils.
    – Merci papa, enfin »

    Répondre
  6. brand

    @YoT : Je me permets de répondre vu que c’est moi qui parle effectivement de coming out. Je ne parle qu’en mon nom et ni celui de Coralie ni celui de Kobal, et ma formulation portait sans doute à confusion, mais je crois qu’on s’est très mal compris.

    Je n’attends pas de coming out du JdR. Ni, indépendamment de ce que je peux en penser ou pas, que le JdR ne soit reconnu comme un art majeur ou quoi que ce soit du style. Ni d’approbation ou de reconnaissance spécifique de notre loisir (mais c’est sans doute dû au fait d’avoir la chance de pouvoir en vivre).

    Par contre, il y a encore pas mal de monde qui pense qu’il est mieux pour leur carrière de cacher le fait
    qu’ils fassent du JdR. Autant, je peux le comprendre d’un jeune député à l’électorat conservateur, et pour le coup cela me semble assez réaliste, autant, je ne peux m’empêcher de trouver cela dommage quand je l’entends d’un auteur « de l’imaginaire » ou de quelqu’un issu d’un domaine académique dans lequel ses propres collègues sont persuadés de la pertinence du JdR en tant qu’objet de recherche. Dans le passage où je parle de coming out, l’objectif était juste de dire que les choses changent et qu’il ne faut pas se limiter tout seul, rien de plus. Pas tant militer pour une reconnaissance que pour dire qu’il y a une demande et qu’il ne faut pas hésiter à aller vers ces gens là si on le souhaite.

    Ensuite, pour répondre à tes questions, oui, je pense qu’à terme on jouera mieux si le JdR fait l’objet de recherche en fac :)

    Jérôme

    Répondre
  7. Yoda

    Sujet très intéressant, Coralie merci ! J’espère, comme beaucoup visiblement, découvrir ta thèse et son approche. Peut-être le sujet d’un prochain RR HS ? ;-) bon courage en tout cas.

    Répondre
  8. Ping : Entretien pour thèse sur le JdR par Coralie David -

  9. Ping : Entretien avec Coralie David |

  10. Dunkel

    Très sympa cet entretien à trois. Coralie est très intéressante car elle a une certaine vision globale du jdr en France. Brand est aussi très intéressant à écouter. À quand un entretien avec Brand sur ses jeux et ses connaissances jdrolesque :-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>